Nos démarches

 

Bref historique de nos démarches :

Nos souhaits :

Nous avons commencé à chercher un bien à acquérir dans le courant du mois de novembre 2009, cette recherche étant dictée par une mutation professionnelle sur la métropole lilloise. Nos critères de recherche étaient les suivants :

- 4 chambres car nous avons 3 grands enfants.

- 2 salles de bain et 2 WC car nous avons toujours 3 grands enfants.

- Situation à proximité des transports en commun – car nous avons encore 3 grands enfants – et de toutes les commodités.

Nos recherches : 

Après 3 week-end de prospection, au cours desquels nous avons visité chaque fois entre 12 et 15 biens de type “maison 1930″, “maison type Bâtir” et “bel étage”, nous nous sommes rendus à la réflexion suivante : ces biens ne nous correspondent pas, il manque systématiquement une chambre et c’est beaucoup trop cher pour ce que c’est !

Dès lors, il fallait trouver une autre solution pour trouver un bien qui nous ressemble et qui réponde aux critères que nous nous étions fixés, dans le cadre d’un budget maîtrisé. La solution de l’acquisition d’un plateau brut viabilisé à aménager ne tarda pas à s’imposer à nous : surface généreuse, possibilité d’aménagement sans limite et look sympa et jeune. Nous avons alors recentré nos recherches sur ce type de biens en concentrant celles-ci principalement sur Roubaix et Tourcoing .

A partir de là, nous avons vu tout, et à n’importe quel prix ! Nous avons visité le “Le Molière” à Roubaix et “La Filature” à Tourcoing. Dans ces deux cas, les volumes étaient intéressants mais le choix limité parce que nous arrivions un peu en fin de commercialisation de ces programmes. Par ailleurs, nous devons bien avouer que les quartiers environnants nous ont un peu fait peur… Nous avons visité “Le Boléro” où quelques lots – invendables et hors de prix – nous ont été présentés. Nous avons visité “La Verrerie Soufflot” à Tourcoing où, pour le moment, seul le vent souffle…

Toutes ces visites nous ont permis d’affiner nos critères quant à l’acquisition d’un plateau.

Et c’est en consultant les annonces à droite et à gauche que nous sommes tombés sur un petit programme à proximité du Jardin Botanique de Tourcoing. En consultant le forum de notreloft.com, nous avons eu confirmation que ce programme débutait et nous avons récupéré un numéro de téléphone que nous avons appelé pour prendre rendez-vous le vendredi suivant.

Le soir de ce vendredi, après une visite des lieux pilotée par l’AS de l’immobilier, nous rentrions à l’agence pour signer une réservation.

Il était 18h30, et nous étions le 11 décembre 2009.

Patience, patience

Après les fêtes de fin d’année, nous avons commencé à rechercher un financement. Nous avons consulté quelques courtiers en financement tels que AB courtage, Projet d’Expert, MeilleurTaux.com, et bien sûr nos banques respectives.

Dans le même temps, la forme du contrat de vente a changé trois fois : d’une vente classique, on nous a parlé ensuite d’un contrat de type V.E.F.A. (vente en état de futur achèvement), pour aboutir en fin de compte à un contrat de type V.I.R. (vente d’immeuble à rénover).

6 mars 2010 : 

Nous avons rendez-vous avec l’une de nos banques, la « Banque Populaire Lorraine Champagne » pour commencer à discuter d’un plan de financement. Le taux, fixe sur 20 ans, s’établit à 3,80 %.

15 avril 2010 :

Nous avons signé notre compromis de vente chez le notaire à Tourcoing. Celui-ci a pris le temps de bien nous expliquer les spécificités de la vente d’immeuble à rénover :
•    En gros, nous devenons propriétaire au prorata des appels de fonds en cours de construction et en cela ce type de contrat est proche de la VEFA.
•    Nous serons complétement propriétaires au moment de la livraison officielle.
•    Le promoteur n’est pas obligé d’avoir fini l’intégralité des travaux au moment de la livraison, et cela est intéressant si des travaux continuent de se faire dans la résidence au niveau de chaque lot risquant de provoquer des dégâts dans les communs. Il est cependant tenu de mener son projet au bout.
La signature de l’acte définitif est prévue avant la fin du mois de juin 2010.
D’ici à cette date, nous devons monter notre plan de financement, commencer à contacter des artisans et nous plonger dans les méandres du permis de construire…

12 mai 2010 :

Nous avons réalisé nos plans et nos simulations en 3D. Nous pouvons désormais nous adresser facilement à des artisans en parlant concret et “illustré”. Nous consultons d’autres organismes financiers et nous essayons de ne pas trop stresser en voyant le temps défiler… Il nous reste 2 semaines pour avoir la solution. 160000 euros ne se trouvent en effet pas sous les sabots du premier cheval venu…

22 mai 2010 :

logomain.jpg

Nous avions rendez-vous à La Banque Postale à Tourcoing pour notre financement. Nous avons pu constater qu’elle est toujours fidèle à la réputation qui la précède : « souplesse et réactivité… » Ce rendez-vous, c’était déjà le résultat d’une bataille épique pour l’obtenir, entre internet, le 39machin et le téléphone classique des PTT ! Lorsque nous sommes arrivés, la conseillère nous a expliqué qu’elle n’était pas spécialisée en immobilier et que sa collègue – spécialisée, elle – nous rappellerait pour nous fixer un nouveau rendez-vous.

Au train où vont les choses, nous obtiendrons une réponse en… 2011 ! Mais pour mémoire, le taux proposé en 2010 était de 3,65 % hors assurance. On est content d’être venus de Reims pour si peu !

lclgrand.gif

Puis nous avions rendez-vous avec LCL que nous avions par ailleurs déjà consulté en janvier 2010. A l’époque, on m’avait proposé un taux de 3,85 % hors assurance. On nous a cette fois proposé 3,55 % hors assurance, sans trop négocier. Par comparaison avec la Banque Postale, le LCL parait carré et très professionnel.

logocafpi2009.gif

Nous attendons désormais les propositions de CAFPI que nous avons également sollicité et qui devraient nous être présentées cette semaine.

2 juin 2010

Nous obtenons un accord de principe pour l’obtention d’un prêt de LCL.

4 juin 2010

Nous avons rendez-vous avec La Banque Postale – le retour – à l’initiative de CAFPI.

23 juin 2010 :

logobp.gif

La Banque Populaire nous a envoyé notre dossier de prêt. Toujours 3,80 % ! Mon banquier ne m’aime plus… sniff ! Triste

8 juillet 2010 :

lclgrand.gif

LCL nous confirme son accord pour notre financement : 3,50 % après ultime négociation. Nous sommes satisfaits et avons rendez-vous le 13 juillet pour la finalisation de notre dossier.

16 juillet 2010 : 

logotourcoing.gif

Nous arrivons à Tourcoing avec armes et bagages pour emménager à proximité de notre futur loft, afin de suivre les travaux de près. Les enfants sont inscrits, qui au lycée, qui à la fac à Lille. Nous attendons désormais avec impatience la livraison de notre lot…

20 juillet 2010, patience toujours

A l’occasion d’un passage à l’étude de Maître Delaye, nous avons évoqué la signature de l’acte authentique. Il semble qu’elle ne puisse se faire avant mi-septembre, l’étude restant dans l’attente de documents techniques d’un bureau d’étude concernant les descentes de charges du bâtiment. 

13 août 2010 :

Nous avons reçu notre plan de financement définitif. Passé le délai légal de 11 jours, nous le renverrons à LCL. 

25 août 2010

Nous avons renvoyé notre plan de financement. Nous attendons désormais que le notaire nous appelle pour la signature définitive et le premier appel de fonds. La France est en vacances – pas nous – et tout avance au ralenti. Le mois de septembre devrait voir avancer les choses aussi bien sur notre chantier qu’administrativement. 

9 octobre 2010 : 

Nous avons un accord pour 10000 euros empruntés dans le cadre du 1% patronal. Le rendez-vous pour la signature de l’acte authentique est fixé au 29 octobre 2010.

29 octobre 2010 :

Nous sommes propriétaires. Nous avons en effet signé notre acte définitif chez Maître Dehaye, notre notaire. La semaine précédente avait été rythmée par les appels de fonds et les rendez-vous pour l’établissement des chèques de banque et des virements. Nous sommes toujours dans les starting-blocks pour le démarrage des travaux. Il reste à quelques travaux de gros-oeuvre pour pouvoir envisager d’être livré. Espérons pour le courant du mois de novembre 2010. 

 

6 Réponses à “Nos démarches”

  1. ghislain dit :

    Bonjour,
    J’ai parcouru votre blog car je suis aussi en cours d’achat d’un plateau brut viabilisé à Lys Lez Lannoy. A priori, on devrait y faire une mezzanine de 54 m2 toute plate.
    Serait-il possible d’avoir le prix que vous avez payé pour votre mezzanine ainsi que sa surface.
    De même, quel est le prix de votre escalier ?
    Merci d’avance pour votre réponse et félicitations pour vos travaux dans le loft ainsi que pour ce blog qui est très agréable à consulter.

    REPONSE : La réalisation étant sur mesure, le prix que nous avons payé ne sera pas très significatif. Il tient compte des particularités de notre projet, et en particulier de la logistique particulière puisque nous avons dû tout acheminer au 2ème étage en passant par les fenêtres à l’aide d’une grue spécialisée.

    • Philippe dit :

      Bonjour,

      Je me permets de vous contacter car je viens également de faire l’acquisition d’un loft sur Tourcoing via l’As de l’Immobilier, il s’agit surement du même programme. Je suis moi aussi au tout début de mes démarches. Peut-être pourrions nous échanger et nous donner l’un et l’autre de bons conseils au fur et à mesure de l’avancée du projet. Qu’en pensez vous ?

      A bientôt
      Philippe

  2. James dit :

    Bonjour,

    Je suis l’avancée de votre projet depuis plusieurs mois, c’est très motivant… je viens de signer pour un plateau avec l’As de l’Immobilier, dans un programme sur Tourcoing.
    Je suis au « début » de mes démarches, et je me demandais par qui vous étiez passé pour réaliser les devis des travaux, car mon courtier me demande des devis pour réaliser les offres de prêts…
    J’imagine que vous avez été dans la même situation, donc peut être pourrez vous me guider?
    Merci d’avance

    Jérémy

    REPONSE : Vous trouverez de nombreux contacts de sociétés qui aménagent des lofts sur « NotreLoft.com ». Pour ma part, je réalise mes travaux moi-même et mon banquier s’est contenté d’un seul devis.

  3. Le Bouille dit :

    Bravo pour le blog,
    Je viens de signer l’achat d’un loft à Roubaix hier, et je suis passé à peu près par le même process et les mêmes réflexions; notamment que les prix acquisitions maison et travaux étaient chers pour des maisons habitables mais pas à notre goût, et que donc une feuille blanche ferait aussi l’affaire! intéressant à lire et à partager. Je suis aussi inscrit au site notreloft.com, qui est très bien fait. On peut continuer à échanger. Emmanuel

    REPONSE : Merci Emmanuel pour vos encouragements et félicitation pour votre acquisition. Nous échangerons avec grand plaisir nos expériences respectives. Dites-nous en plus sur votre loft à Roubaix. A bientôt.
    Didier.

  4. BIEBRACH J.Charles dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse! :)

    REPONSE : Pas de quoi, cher voisin.

  5. BIEBRACH Jean-Charles dit :

    Bonjour futur voisin! Enchanté! Je me permet de vous contacter, car j’ai quelques interrogations et vous avez l’air de vous y connaître! D’une part j’aimerais savoir, si ce n’est pas indiscret, si vous avez bénéficié de frais de notaire à taux réduit? D’autre part dans le cadre du prêt à taux zéro, pensez-vous que la vente s’effectue dans l’état « neuf » ou « ancien » ? Je n’arrive pas à obtenir une information exacte! Dernièrement ma banque m’a dit que je pouvais prétendre au maximum et qu’il me fallait fournir un « transfert de permis de construire », à défaut de pouvoir fournir un diagnostic prêt à taux zéro! Papier que je n’arrive pas à obtenir de la part du promoteur!

    Merci d’avance.

    REPONSE : Nous signerons l’acte authentique fin juin ou début juillet. Je pense que les frais de notaire seront au taux normal compte tenu que le bâtiment a plus de cinq ans. Concernant le prêt à taux zéro, là encore il s’évalue dans le cadre d’un logement ancien (logique si les frais de notaire sont à taux normal). Cela semble corroboré par le fait que nous achetons en VIR et non en VEFA qui concerne des immeubles considérés comme neufs. Après, le droit au prêt à taux zéro s’évalue en fonction du niveau de revenu. Bonne chance.

Laisser un commentaire

 

entrevousetbois |
Elle Repasse |
Coton Créatif |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'art et la manière de subj...
| fmabiala
| Vive les travaux - Saison 2